Une nouvelle inquiétante pour l’avenir des organismes communautaires montréalais.

 

Face à la surpopulation dans ses écoles, la Commission scolaire de Montréal (CSDM) entend se réapproprier au cours des prochaines années des immeubles dont elle est propriétaire. En conséquence, des organismes communautaires, mais parfois aussi des écoles, doivent déménager.

Voici un article de La Presse.

Les parents « frontaliers » qui réclament depuis des mois le droit d’envoyer leurs enfants à l’école secondaire la plus près de chez eux, dans une commission scolaire voisine, se sont vu servir un ultime refus du Conseil des commissaires de la CSDM mercredi soir.

Voici un article du Devoir.

 

SHARE IT: